Un semainier de menus en ardoise - Marie Mastras - rédaction et calligraphie
16660
post-template-default,single,single-post,postid-16660,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-13.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

Un semainier de menus en ardoise

A peine terminé le petit-déjeuner, j’ai droit à l’éternelle question de mes chers enfants « Qu’est-ce qu’on mange ? ». Je ne sais pas si c’est pour être certains que je ne vais pas oublier de les nourrir, pour avoir le plaisir de saliver à l’avance ou pour avoir le temps de se rebeller si le repas devait comporter des courgettes (ce n’est pas faute d’avoir essayer, mais les courgettes, ça ne passe pas !). Toujours est-il que cette question, posée quotidiennement, me gonfle un peu 🙂 ! Du coup, histoire d’allier le plaisir de la calligraphie à celui d’un loisir créatif pendant mon temps de vacances, j’ai décidé de créer un semainier de menus sur ardoise.

 

Comment fabriquer un support en ardoise ?

 

Me voilà donc partie à la recherche d’une ardoise suffisamment grande pour contenir un semainier clair et lisible. Deux jours après avoir fait le tour des magasins de loisirs créatifs, trop pressée pour faire une commande par Internet, je suis finalement retournée chez Rougié et plé (je passerais des heures dans cet endroit) pour y acheter une toile, et de la peinture ardoise.

Un pinceau assez large et le tour était joué. Je dois reconnaître que la toile absorbe un peu la peinture. J’ai donc passé deux couches afin de bien la recouvrir. J’aurais pu fabriquer un encadrement bois, mais mes compétences sont un peu limitées à ce niveau, et je n’en avait pas forcément besoin. Mais, rien ne vous empêche d’aller plus loin dans la création d’un véritable tableau en ardoise.

Quel matériel pour écrire sur mon semainier de menus ?

 

L’objectif de mon semainier de menus était donc de pouvoir écrire et effacer les menus sans risquer d’effacer les jours de la semaine et les instants de repas. Voici le matériel que j’ai utilisé :

  • Une règle roulante.
  • Un chiffon doux humide (un bout de t-shirt fait largement l’affaire).
  • Une gomme mie de pain.
  • Une éponge ardoise.

 

Pour les jours de la semaine, les mots « midi » et « soir », les contours du tableau et le titre :

  • des craies me permettant de créer et d’effacer pour rectifier.
  • Un taille crayon pour affiner certaines craies et effectuer les pleins de la fausse calligraphie.
  • Un feutre posca blanc à pointe conique d’épaisseur 1,5 mm pour la finalisation.
  • Un crayon stabilo aquarellable pour les traits vraiment fins et les illustrations.

 

Un mix de calligraphies : Ronde et moderne

 

Je souhaitais donner à mon semainier un aspect un peu vintage, rappelant les signalétiques des siècles derniers. Je suis tombée sur une recette de mousse au chocolat calligraphiée avec la Ronde. J’ai trouvé ce document très beau, du coup j’ai arrêté mon choix sur cette calligraphie. Ayant peu d’espace, j’ai préféré écrire les mots « midi » et « soir » en moderne, sans pleins ni déliés.

La Ronde s’écrit avec une plume plate. Étant donné que j’ai écrit avec des craies et un posca, j’ai créé les pleins à la craie et les ai remplis par la suite.

 

Une Ronde pas vraiment ronde, mais un beau semainier de menus !

 

Lorsque j’ai terminé ce semainier de menus, j’ai remarqué que je m’étais trompée dans la forme de plusieurs lettres. Voyez plutôt :

Un peu déçue au départ, je voulais tout jeter. Mais, ma tribu a trouvé ce semainier plutôt beau et parfait pour notre cuisine, donc je l’ai gardé ! Mes deux petits ventres se sont jetés sur les craies pour remplir chaque repas d’une recette bien gourmande, mais pas forcément très saine ! Depuis, on fait des compromis, on jongle entre les burgers, les pâtes, mais aussi le poisson et les légumes ! La vie de famille, quoi !

Et moi, je m’entraîne à la Ronde !

Bon appétit !